Tout sur la photo de produits : équipement, éclairage et plus! - Joannie Therrien

Tout sur la photo de produits : équipement, éclairage et plus!

Salut à tous!  Cette semaine, on parle d’un sujet qui plaira assurément à tous les artisans, marketeurs et entrepreneurs : la photographie de produit! Si vous avez une boutique en ligne sur Etsy, Amazon, eBay ou votre propre site, lisez ce qui suit!

Cet article fait partie d’une série d’articles sur la photographie sur fond blanc. La semaine dernière, nous avons parlé de photographier les gens sur fond blanc. Si vous l’avez raté, vous pouvez le lire ici, et aller voir mon live Facebook à ce sujet!

Cette semaine, on élève le jeu d’un cran. Nous allons parler des défis que présente la photographie de produit.

On va parler des objectifs à atteindre en photographiant des objets.

Nous allons voir quel matériel utiliser (appareil photo, objectifs, éclairage, accessoires, etc.).

Nous allons aussi parler des particularités de certains matériaux et comment arriver à un bel éclairage pour ces objets.

Finalement, je vous montrerai comment construite un éclairage avec plusieurs études de cas!

Prets? Allons-y!


Dans l’oeil du photographe : comment prendre les bonnes décisions en photographie de produits


Lorsque vous photographiez des objets, votre but est de présenter votre sujet de la façon la plus réelle possible, tout en racontant une histoire à son propos.

Qu’est-ce que je veux dire par là?

Disons que vous photographiez un superbe sac à main rouge fait de cuir haut de gamme. Vous devez, dans un premier temps, vous assurer que le rouge sera rendu correctement. Puis, vous devez aussi éclairer le sujet de manière à montrer la texture de ce cuir. En effet, le matériau en dit beaucoup sur la qualité de l’objet.

Est-ce qu’il y a des détails particuliers sur cet objet qui le rendent attrayant? Par exemple, si ce sac à main est assemblé et cousu à la main, faire un plan rapproché des coutures peut être un ajout intéressant à votre série d’images.

Pensez aussi à qui s’adresse cet objet. Pensez à la dame qui le porterait. Comment serait-elle habillée? Quel pourrait être son style? Quelle palette de couleur lui parlerait? Vous pouvez utiliser les réponses à ces questions pour faire une photo pour mettre le sac à main en contexte!


Le coffre à outils du photographe de produits : de quoi avez-vous besoin?


Au niveau technique, la photographie de produit demande essentiellement des photos bien nettes, sans distorsion, avec une représentation le plus juste possible de la réalité. Alors, quels sont les outils nécessaires pour cela?


Quel appareil photo utiliser pour la photographie de produits? 


Ah, la question qui tue! La réponse courte à cette question est simplement qu’il est possible de faire de belles photos de produits avec n’importe quel appareil photo, que vous ayez un capteur aps-c, plein capteur… ou moyen format!

Les principales différences entre ces trois types d’appareils se trouvent au niveau du rendu de l’image en raw. Plus le capteur est gros, plus l’image sera nette et plus les couleurs seront bien rendues, en plus d’avoir un impact sur la richesse des tons. Souvent, un plus petit capteur va vous donner un peu plus de travail au traitement, mais ne vous empêchera pas forcément d’avoir de très bons résultats, surtout si vous ne publiez les photos que sur le web.

Quels objectifs doit-on utiliser pour la photographie de produits? 


Comme vous souhaitez avoir des photos très nettes pour les photos de produits, les objectifs à focale fixe sont la meilleure solution. Ils ont aussi l’avantage d’être abordables.

Si vous avez un capteur aps-c, un 35mm est un excellent choix.

Pour les pleins capteurs, un 50mm sera un bon choix également, puisque cette focale se rapproche le plus de comment vos yeux perçoivent le monde. Le plus beau dans tout cela, c’est que vous n’avez pas besoin d’avoir une très grande ouverture, puisque vous utiliserez une ouverture d’environ f/11 pour un maximum de netteté.

Il y a deux raisons pour lesquelles je parle d’une focale normale. La première est que c’est une focale qui, une fois positionnée à bonne distance du sujet, va donner une très bonne netteté. Plus la focale est élevée, plus la zone de mise au point sera courte.

Mais, à 50 mm, c’est une focale courte, alors aucun problème! La deuxième raison est que si vous gardez votre appareil à bonne distance de votre sujet, un objectif à focale normale causera peu de déformations. Et la bonne nouvelle, c’est que cette focale est disponible sur les objectifs de kit. Merveilleux, n’est-ce pas?

Les accessoires utiles en photo de produits


Pour construire de petits décors et supporter les produits à photographier, il y a quelques accessoires qui peuvent être très utiles. En voici quelques-uns :

  • une table pliante
  • Des feuilles de Plexiglas transparent pour obtenir de beaux reflets
  • Des fonds en papier de 5 et 9 pieds. Les plus communs sont le noir, blanc et gris
  • Des morceaux de foam core blanc et noir, qui peuvent agir comme réflecteurs
  • Des pièces de MDF. Faciles à peindre de la couleur de votre choix, vous pouvez les utiliser pour construire un petit présentoir aux couleurs de votre entreprise ou celle de votre client.
  • Des pinces, du ruban adhésif
  • Des linges microfibre et gants de tissus pour éviter les poussières et empreinte de doigts sur les objets luisants
  • Un trépied

L’éclairage pour la photographie de produits sur fond blanc

Lorsque vous débutez, vous pouvez commencer par un kit d’éclairage continu, qui vous permettra de plus facilement voir l’effet de la lumière sur vos objets. L’éclairage typique en photo de produits demande 3 lumières : 1 ou 2 qui éclairent le fond (si vous avez besoin d’un fond parfaitement uniforme) et 1 qui éclairera l’objet, souvent d’au-dessus. Je vous recommande fortement l’usage de softbox pour bien contrôler votre éclairage. Très souvent, on utilise sensiblement la même installation de base que pour la photographie de gens sur fond blanc. Nous verrons le tout en détail un peu plus loin!

La technique en photo de produits : les bases à connaître pour des photos réussies! 

Les techniques d’éclairage en photo de produit peuvent sembler complexes. Cependant, il est possible de s’en tirer sans trop de casse-tête! Voici, étape par étape, mes trucs pour des photos de produit réussies!

Étape 1 : comment régler l’appareil pour les photos de produits

Placez votre appareil sur un trépied. Gardez une distance assez grande entre l’appareil et votre objet pour éviter les déformations. Jouez avec la hauteur et l’angle de l’appareil pour trouver la position qui sera la meilleure pour représenter l’objet.

Pour les réglages, utilisez la vitesse de synchronisation de votre appareil (entre 1/125 et 1/200 de seconde) si vous utilisez des flashs. Si vous utilisez des lumières continues, vous pouvez utiliser une vitesse plus lente.

Utilisez une petite ouverture comme f/11, par exemple. Enfin, gardez votre iso le plus bas possible.

Étape 2 : comment régler l’éclairage 


La méthode décrite dans l’article de la semaine dernière, à propos de comment photographier les gens sur fond blanc, est la plus facile. Il est toujours plus simple d’éclairer d’abord le fond, pour ensuite se concentrer sur le sujet.

Éclairer le fond convenablement

Pour obtenir un fond blanc, la façon de procéder dépend de la taille de l’objet. Si vous photographiez un objet assez gros, utilisez deux softbox pointés vers le fond.

Il n’est pas obligatoire de surexposer complètement le fond immédiatement. En effet, l’éclairage principal se place, la plupart du temps, au-dessus du sujet, sur une girafe. Ainsi, le flash principal éclaire du même coup le fond.

Si votre objet est trop sombre sur le devant, vous devrez ajouter un flash ou un réflecteur pour redistribuer la lumière convenablement.

Par contre, si vous photographiez un objet de plus petite taille, sur une table, il est possible d’utiliser uniquement la source principale et un réflecteur. Comme l’éclairage sera plus près du fond en plus d’être au-dessus du sujet, vous n’aurez pas à vous soucier des ombres.

Pour ajouter de l’intérêt au sujet, ajoutez un morceau de Plexiglas sous le sujet. Vous obtiendrez ainsi une belle réflexion.

Régler votre source d'éclairage principale

Ensuite, l’éclairage principal devra être ajusté pour avoir la bonne luminosité sur votre sujet. Selon la texture du sujet, s’il est mat ou brillant, et sa forme, il est possible qu’un éclairage dur soit préférable à un éclairage diffus. Essayez les deux, et vous verrez lequel vous plaît le plus.

Ajouter de la lumière avec des réflecteurs

Enfin, lorsque l’éclairage du fond et l’éclairage principal sont réglés, il vous faudra probablement un peu plus de lumière à certains endroits. C’est là que les réflecteurs deviendront utiles!

Ils peuvent être des morceaux de foam core blanc, des feuilles de papier, du papier d'aluminium, etc. Avec eux, vous pourrez ajouter des points d'intérêt sur votre sujet et y ajouter de belles lignes.

Notez bien que les pièces d'équipement que je décris ici sont celles que j'utilise. Cependant, au lieu d'un softbox monté sur une girafe, vous pouvez utiliser un matériau diffuseur au-dessus du sujet, comme un morceau de rideau de douche, du papier parchemin, ou encore utiliser une tente à lumière.


Déterminer le type d'éclairage selon le matériau de l'objet : behind the scenes

Pour rédiger cet article, j'ai eu la chance de collaborer avec Yves Langlois, artisan. Il fabrique de superbes coffres en bois et des stylos et plumes personnalisés. Ces objets présentaient de beaux défis, et j'ai cru bon de vous partager exactement comment ils ont été photographiés!

Cas numéro 1 : éclairer un coffre en bois

Lorsqu'on éclaire un objet en bois, il faut porter attention aux nervures du bois. Pour les mettre en valeur, il faut souvent utiliser un éclairage qui générera plus de contraste. Ainsi, un éclairage plus dur est plus approprié dans ces cas-là.

La première étape a été de placer le coffre sur une table sur laquelle j'avais déposé une feuille de plexiglas. Vous pouvez trouver ces panneaux d'acrylique à bas prix dans les quincailleries.

Ensuite, j'ai allumé les soft box qui éclairaient le fond et j'ai augmenté la puissance jusqu'à obtenir un fond presque blanc.

À ce point-ci, j'ai placé un flash nu sur une girafe au-dessus du coffre pour éclairer le dessus avec une lumière directe. Par contre, l'éclairage était peu puissant pour éviter de surexposer l'objet et la lumière provenant du fond empêchait de bien le percevoir.

Puis, j'ai ajouté un panneau de foam core blanc sur le devant à droite pour éclairer le devant du coffre.

Comme il manquait un peu de lumière à gauche, j'ai utilisé un morceau de papier d'aluminium pour envoyer une lumière directe sur les nervures du bois

Pour régler le problème de pollution lumineuse, nous avons placé un carton noir derrière le coffre pour bloquer la lumière provenant du fond.

Enfin, je trouvais qu'il manquait de lumière dans le noeud à l'avant du coffre, nous avons utilisé le morceau de papier d'aluminium pour rendre les détails plus évidents.

Il aura donc fallu 5 photos pour accomplir le résultat final. En photo de produit, pour tout réussir en une seule photo, il faut souvent beaucoup d'équipement. Lorsqu'on est plus limité à ce niveau, Photoshop devient très utile!

Cas numéro 2 : le coffre à montres

Pour le coffre à montres, nous avons procédé de la même façon que pour l'objet précédent, à quelques exceptions près.

D'abord, pour éclairer l'intérieur du couvercle, nous avons utilisé le réflecteur blanc sur toute la longueur du coffre, en prenant soin de le placer dans un angle qui ne cacherait pas l'objectif de l'appareil.

Puis, comme je trouvais le reflet de la montre un peu distrayant, j'ai décidé de prendre un photo sans la montre pour me donner la chance de contrôler le reflet en préservant la texture du bois à la retouche.

Comme le rebord du couvercle était complètement surexposé sur fond blanc, nous avons ajouté le carton noir pour bloquer la lumière du fond et récupérer cette partie à la retouche.

Enfin, comme le noeud devant le coffre était un trou noir, j'ai utilisé le papier d'aluminium pour l'éclairer sur une autre photo, que j'ai ensuite combinée à notre image.

Cas numéro 3 : Les plumes

Pour les plumes, nous avons utilisé un éclairage assez semblable à celui des coffres. Par contre, comme le matériau était plus luisant, le flash nu se réfléchissait dans les objets. Nous avons donc utilisé un softbox sur la girafe pour créer la ligne blanche sur le dessus de la plume.

Puis, comme l'artisan aime les fonds noirs, qui donnent un aspect plus chic, nous avons placé un carton noir sous le plexiglas, et un autre derrière la plume.

Cependant, avec le fond noir, nous avons perdu le contour de la plume. Nous avons donc enlevé le carton noir pour laisser la lumière du fond envelopper la plume, faisant apparaître les contours.

Enfin, j'ai combiné les deux images dans Photoshop.

Conclusion

Bref, pour réussir ses photos de produits, il ne faut pas avoir peur de faire des essais et erreurs, d'observer comment la lumière réagit sur le sujet et de faire des ajustements en cours de route.

La première étape lorsque vous photographiez des produits est de penser à leur usage, au matériau et comment traduire le tout en photo. Ensuite, équipé d'un nombre suffisant de flashs ou de lumières continues, ou du moins, un grand nombre de réflecteurs, vous arriverez à de très beaux résultats!

Ne vous laissez pas impressionner, amusez-vous et n'hésitez pas à construire votre éclairage petit à petit.

Enfin, je n'ai pas parlé de retouche dans cet article, puisque le prochain article y sera entièrement consacré! Vous verrez comment combiner des images ensemble, faire du détourage de façon efficace et rendre vos arrière-plans parfaits! C'est un rendez-vous!

Sur ce, n'hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires! À bientôt, et bonnes photos!


à propos de moi

Trois ans après la fin de mes études en photo, je suis toujours aussi passionnée. J’ai pratiqué la photographie dans de nombreux créneaux, du portrait à l’événementiel en passant par l’immobilier, la mode, le mariage, les bals de finissants et la photographie scolaire. J’ai été publiée sur des sites d’actualité musicale, en plus de photographier pour des catalogues de vêtements, de faire vendre des maisons, de travailler dans un studio de portrait et de photographier les élèves du primaire et du secondaire dans tout le Québec. Maintenant, je souhaite partager ma passion avec le plus grand nombre, afin que la photographie devienne accessible à tous et qu’elle vous fasse sentir aussi vivant que moi!