Comment faire de belles photos avec un seul flash - Joannie Therrien

Comment faire de belles photos avec un seul flash

Quand on débute en photographie de studio pour faire de beaux portraits, c’est normal de se sentir perdu. Après tout, savoir quel genre d’éclairage acheter, quels accessoires utiliser, où placer notre source de lumière et à quelle puissance, ce n’est pas simple!

En plus, il y a énormément de photographes qui montrent leurs méthodes d’éclairage dans des studios hyper grands, et avec 3 ou 4 flashs. 

Alors, pas étonnant qu’on pense avoir besoin de plusieurs flashs, d’une foule d’accessoires et d’un énorme studio pour réaliser de beaux portraits…ce qui peut donner l’impression que de réussir un bel éclairage avec peu de moyens, c’est quasiment mission impossible. 

Mais aujourd’hui, je veux te prouver que ce n’est pas le cas. 

Je vais t’enseigner comment j’arrive à faire de superbes photos avec un seul et unique flash! 

Étape 1 : utiliser le bon modificateur de lumière

Un modificateur de lumière, c’est un accessoire qu’on va poser sur le flash dans le but de (tu l’auras deviné) modifier la lumière! 

Pourquoi doit-on modifier la lumière? Parce que si tu utilises ton flash nu sans aucun accessoire, la lumière qui va en sortir ne donnera pas un bel effet sur le visage. 

Les ombres seront très foncées et découpées au couteau, ton sujet va avoir le visage tout brillant, et cela va accentuer tous les défauts sur son visage, comme sur cette photo :

jeune femme assise sur le sol dans un studio de photographie, éclairée au flash avec une lumière dure

On appelle ça de la lumière dure.

Donc, il faut ajouter un accessoire à notre flash pour rendre la lumière plus douce, afin de réduire les reflets de lumière et les ombres trop marquées sur le visage, comme ceci :

Insert Image

Comment choisir le bon modificateur de lumière? 

Je vais te simplifier la vie : peu importe la forme et le style de modificateur de lumière, que ce soit un softbox octogonal, un softbox carré ou rectangulaire, un parapluie…tu ne verras pratiquement aucune différence sur la qualité de la lumière sur ton sujet, si ceux-ci sont tous de la même taille et placés au même endroit. 

Pour te le prouver, j’ai fait un article pour comparer les différents modificateurs de taille similaires que tu peux lire ici.

Certains me diront que la profondeur et la forme du modificateur influencent la largeur du jet de lumière, et ils ont raison.

Toutefois, quand tu choisis ton premier modificateur de lumière, ce n’est pas le temps de penser à ça.  La seule chose dont tu dois te préoccuper, c’est sa TAILLE. 

Plus la source de lumière est grande en relation avec le sujet, plus la lumière sera douce. Inversement, plus la source de lumière est petite par rapport au sujet, plus la lumière est dure. 

Donc, il te faut un modificateur de lumière qui sera suffisamment grand pour avoir de la lumière douce, tout en étant assez petit pour que tu puisses le placer assez haut, même dans une petite pièce. 

Donc, un modificateur d’environ 120 centimètres sera un excellent choix. Mes préférés sont ce parapluie neewer et ce parapluie de chez paul C buff, que j’utilise avec le tissu extérieur noir. Avant que tu me poses la question : oui, ça fonctionne aussi avec un softbox carré ou rectangulaire de taille similaire! 

Étape 2 : placer le modificateur de lumière à la bonne hauteur

Une erreur fréquente en éclairage est de positionner notre source lumineuse principale trop haute ou trop basse.

Trop haute, les yeux seront plongés dans l’ombre. Il n’y aura pas de reflet de lumière dans les yeux du modèle, ce qui donne un regard sans vie. 

De plus, si la source de lumière est trop latérale ou trop haute en relation avec le sujet, la texture de peau devient plus apparente, ce qui n’est pas souhaitable.

À l’inverse, si on positionne la source lumineuse trop bas, l’éclairage devient très plat, ce qui enlève complètement l’effet 3 dimensions sur le visage. 

Pire encore, lorsque la source est très basse, on voit apparaître des ombres indésirables sur le visage. De l’ombre apparaît au-dessus de la lèvre supérieure, donnant l’effet d’une moustache. On voit aussi apparaître de l’ombre au-dessous des pommettes, ce qui donne l’impression que le sujet est très cerné. 

Alors, quelle est la hauteur idéale? Je te dirais que si le bas de ton modificateur de lumière est environ entre la hauteur des yeux de son sujet et son menton, c’est une très bonne position pour éviter les ombres disgracieuses. 

Étape 3 : placer le modificateur au bon endroit par rapport à ton modèle

On me demande souvent quel est le meilleur endroit pour placer la lumière principale par rapport au sujet.

La vérité, c’est qu’il n’y a pas de position idéale, puisque cela dépend du goût du photographe et de la morphologie du sujet. 

Plusieurs positions d’éclairage donnent de bons résultats…et d’autres, pas vraiment! 

Pour te simplifier la vie, voici quelques conseils faciles à suivre. 

  1. Ne positionne pas ta source de lumière trop latéralement par rapport à ton modèle, pour éviter de trop faire apparaître d’ombres indésirables et faire ressortir les imperfections de la peau. 
  2. De manière générale, le nez du sujet devrait être tourné au moins minimalement vers la source de lumière.

Pour t’aider, voici un cadran de positionnement de la lumière avec, en vert, les positions de lumière que je juge favorables, et en rouge, celles que je n’aime pas, en supposant que le sujet a les épaules légèrement de trois quarts vers notre gauche. 

Étape 4 : ajuster la puissance du flash, les réglages de l’appareil photo, et ajuster le niveau de contraste

Maintenant que tu as installé ton flash au bon endroit par rapport à ton sujet, tu devrais avoir une installation similaire à ceci. Personnellement, j’ai placé mon flash pour qu’il ne soit pas aligné directement vers moi, ce qui rend la lumière un peu plus douce. Je me suis positionnée un peu en retrait derrière le flash, ce qui m’a donné un éclairage que j’aimais.

Toutefois, il reste à déterminer la bonne combinaison de réglages pour l’appareil photo et le flash. La bonne combinaison de réglages dépend de plusieurs facteurs :

  1. Le niveau de contrôle que tu as sur ton flash et sa puissance (et l’exposition qui en résulte)
  2. La quantité de profondeur de champ que tu veux
  3. Le niveau de contraste que tu veux avoir entre ton flash et l’éclairage ambiant, s’il y a lieu 

Tu peux faire ces choix dans n’importe quel ordre, selon ce qui importe le plus pour toi au niveau du résultat. 

Tu veux plus ou moins de profondeur de champ? Utilise une petite ouverture ou une grande ouverture dans ta combinaison de réglages, puis ajuste la puissance du flash et complète avec un réflecteur. 

Tu veux intégrer de la lumière ambiante pour déboucher les ombres? Ajuste les réglages de ton appareil pour la lumière ambiante, puis ajuste ensuite le flash.

Comment ajuster les réglages de l’appareil et la puissance du flash avec la lumière ambiante comme remplissage? 

Pour ma photo, j’ai choisi d’utiliser ma porte-fenêtre et la lumière naturelle pour déboucher les ombres dans ma photo et réduire le contraste. 

Donc, j’ai commencé par choisir une combinaison de réglages pour obtenir une photo sous-exposée par la lumière naturelle avant d’intégrer mon flash. Cette photo sous-exposée m’indique à quel point les parties non éclairées par le flash seront claires, ou sombres.

Plus ta photo est sous-exposée, plus les ombres seront foncées. Moins elle est sous-exposée, plus les ombres laissées par le flash seront claires. 

Les réglages que j’ai obtenus étaient  f/5.6, 1/100s, iso 100. Attention! Peu importe le niveau de lumière ambiante que tu veux, il faut que la vitesse d’obturation soit de moins de 1/200s ou 1/250s selon l’appareil.

Ensuite, j’ai allumé mon flash et réduit sa puissance jusqu’à obtenir la bonne exposition. Je ne te donnerai toutefois le réglage exact de mon flash, puisque ton flash est probablement différent du mien de toute manière. Dans mon cas, le flash était à sa puissance minimale, mais ça pourrait être différent si ton flash est moins puissant ou possède plus de possibilités de réglages que le mien.

Voici le résultat obtenu ensuite.

En conclusion : comment faire de belles photos avec un seul flash?

Comme tu as pu le constater, obtenir un éclairage flatteur et bien balancé avec un seul flash, c’est possible!

Il suffit d’avoir un modificateur de lumière de bonne taille (de plus ou moins 120 centimètres), de le placer à la bonne hauteur et en bonne position par rapport au modèle, et de gérer le contraste avec un simple réflecteur…ou la lumière ambiante! 

J’espère que ce petit tuto va te motiver à faire des photos avec 1 seul flash! 

Après tout, une bonne photo, ça n’a pas besoin d’être compliqué! 

À bientôt! 

Ton inspiratrice

PS : Tu aimerais relever le défi et recevoir mon feedback sur tes photos? Joins mon groupe L’École des Photographes Inspirés sur Facebook et partage ta photo! Qui sait…je présenterai peut-être ta photo dans une de mes vidéos!

à propos de moi

Je m’appelle Joannie Therrien. Ma mission? Inspirer les photographes passionnés de portrait à créer des photos dont ils sont fiers, se sentir accomplis dans leur art et affirmer leur créativité.Photographe professionnelle depuis 2015, mais passionnée de photo depuis bien plus longtemps, j’ai touché à environ tous les créneaux photo imaginables, avant de découvrir une passion encore plus grande : l’enseignement! Pour te donner une idée, chacun de mes contrats se transformait en une cours de photographie 101 pour mes clients…qui devaient me trouver un peu intense!  

C’est ainsi que désormais, plusieurs photographes me choisissent comme mentor à cause de mon approche honnête, simple, factuelle et surtout, humaine. Parce qu’être photographe, c’est bien plus que de peser sur un piton : c’est mon oxygène.

Close Bitnami banner
Bitnami