Les 5 erreurs d’éclairage qui gâchent vos portraits! - Joannie Therrien

Les 5 erreurs d’éclairage qui gâchent vos portraits!

Certains photographes semblent être de vrais magiciens. Leurs photos sont parfaites à tous les coups. Comment font-ils? Est-ce leur équipement? Non! Leur façon de retoucher leurs images? En partie. Leur cadrage? Aussi! 

Mais, on oublie souvent un élément capital dans l'équation : l'éclairage. 

Les maîtres photographes portraitistes sont aussi des maîtres de la lumière. Ils savent comment éclairer leurs sujets pour les rendre encore plus beaux. Non seulement ça, mais ils savent aussi éviter les faux pas en éclairage qui gâchent les portraits instantanément! 

Alors, cette semaine, je vous parle des 5 pires erreurs d'éclairage en portrait. Nous allons voir comment les identifier, et surtout, comment y remédier! 

Erreur numéro 1 : la source d'éclairage est trop haute

Si vous avez déjà fait des photos en plein soleil de midi, vous savez de quoi je parle! 

Comme le soleil est haut, juste au-dessus de la tête des sujets ou presque, le soleil éclaire le front, le nez et les pommettes de vos sujets, mais laisse leurs yeux dans le noir total. C'est ce que j'appelle le look raton laveur! 

Dans ce cas, les yeux ne sont pas illuminés et le visage est bariolé de lignes d'ombres trop marquées. 

D'ailleurs, ce genre d'effet peut se manifester avec n'importe quelle source de lumière trop haute : un luminaire au plafond, un puits de lumière dans la maison, le ciel au-dessus d'une longue ruelle, ou un flash mal positionné! 

Lorsque la source de lumière est trop haute,  ​les yeux se retrouvent dans le noir...

La solution à un éclairage trop haut
 

Premièrement, tentez de changer la position de vos sujets en relation avec la source de lumière. Essayez de leur faire incliner la tête vers la lumière. Sinon, cherchez un endroit couvert pour bénéficier d'un éclairage plus facile à contrôler. 

Si vous pouvez changer l'angle de votre éclairage parce que vous utilisez de la lumière artificielle, n'hésitez pas! 

Pour éliminer le problème de l'éclairage trop haut, essayez de faire placer votre sujet plus en direction de la lumière... ou à l'opposé!

Erreur numéro 2 : La source de lumière est trop basse


Ce problème est très fréquent lorsque vous faites des photos à l'extérieur. 

Le soleil se réfléchit sur le trottoir, la rue ou une surface pâle quelconque. 

Ainsi, vous éclairez votre sujet par-dessous. 

Résultat : les ombres se retrouvent à des endroits inhabituels sur le visage de vos sujets, notamment au-dessus de la lèvre, sur le nez et au-dessus des pommettes, ce qui n'est pas flatteur du tout. 

Lorsque la source de lumière est trop basse, on se retrouve avec un éclairage anormal qui n'avantagent pas nos sujets!

Ce genre de problème survient aussi lorsque vous utilisez un réflecteur argenté que vous positionnez trop bas. Pour voir l'effet, je vous recommande cette vidéo:

Comment remédier à l'éclairage trop bas?

Lorsque vous remarquez que la lumière se réfléchit sur une surface pâle, causant un éclairage par dessous, essayez d'empêcher la réflexion. 

Par exemple, si la lumière se réfléchit au sol, déposez-y quelque chose de noir pour absorber la lumière. Ça peut être un tissu, un manteau ou le côté noir de votre réflecteur. 

Si la lumière se réfléchit sur un comptoir, essayez d'y déposer un napperon. 

Si c'est à cause de votre réflecteur, changez-en la position, soit en l'amenant plus en hauteur pour changer l'angle de la lumière. 

Si vous placez votre réflecteur plus haut, les ombres et lumières seront plus naturels. Bon. Je sais que mon exemple n'est pas idéal compte tenu le fait que je tenais le réflecteur moi-même... mais vous comprenez l'idée! 

Erreur numéro 3 : l'éclairage est trop frontal

L'éclairage trop frontal est le problème typique du flash intégré de l'appareil photo... et des photos de passeport! 

L'éclairage se trouve exactement à la même hauteur que le sujet, en plus d'être de face complètement. 

Résultat : il n'y a aucune ombre sur le visage. Ainsi, le visage de votre sujet semble complètement plat, sans aucun volume. 

Personne n'est avantagé par la lumière du flash direct de l'appareil! 

Comment éliminer l'éclairage trop frontal?

Si vous utilisez le flash intégré de votre appareil, éteignez-le. 

Besoin d'éclairage d'appoint pour les situations d'éclairage plus faible? Préférez un flash cobra possédant une tête rotative.

Cela vous permettra de faire rebondir la lumière au plafond, et cela aura pour effet de changer la direction de la lumière et de la rendre plus douce! 

La même photo, prise avec un flash cobra pointé vers le plafond blanc. La lumière se réfléchit sur le plafond, devenant ainsi plus douce et mieux dirigée!

Erreur numéro 4 : l'éclairage est inégal

Cette situation se produit souvent lorsque vous faites des photos de votre sujet à l'ombre d'un arbre et que la lumière passe à travers les feuilles. 

Ceci crée un éclairage inégal et très contrasté. Résultat : votre sujet se retrouve avec des taches surexposées sur le visage. 

Sous l'ombre de l'arbre, la lumière fait des taches sur le sujet, ce qui fait en sorte de surexposer certaines zones et d'en sous-exposer d'autres.

Comment éliminer l'éclairage inégal?

D'abord, si c'est possible, essayez de placer les parties éclairées à des endroits stratégiques. Par exemple, exposez pour les parties plus éclairées, et placez la lumière vis-à-vis les yeux de votre sujet.

Sinon, utilisez un réflecteur pour atténuer les parties trop claires.

Si vous n'avez pas de réflecteur, tournez votre sujet dos à la lumière. Ainsi, peu importe les taches, elles n'affecteront pas négativement votre sujet!

Une fois tournée dans la direction opposée, je profite encore de la lumière plus douce à l'ombre de l'arbre, Cependant, je me suis débarrassée des taches de lumières, qui sont maintenant dans mon dos!

Erreur numéro 5 : vous avez des sources de lumières de couleurs différentes

Avez-vous déjà eu l'impression que la lumière sur votre sujet était de différentes couleurs? Que votre sujet à la moitié du visage orange sur vos photos? 

Ceci arrive souvent lorsque vous faites des photos à l'intérieur et que vous utilisez à la fois la lumière du jour et la lumière artificielle.

Ça arrive aussi en studio, lorsque vos flashs sont réglés à faible intensité et que les luminaires de votre studio sont allumés.

Enfin, si vous utilisez un flash cobra en même temps qu'un éclairage artificiel, vous aurez aussi des problèmes.

Comme ces deux (ou trois, ou quatre) sources de lumière ont une couleur différente, aucun réglage de balance des blancs ne vous permet d'égaliser tout cela, et la couleur n'est jamais vraiment à point.

La lampe de chevet, beaucoup plus orangée que la lumière du jour venant de la fenêtre, donne un aspect orangé au visage.

Comment éliminer les problèmes de couleurs d'éclairage?

La première solution est de simplement éliminer les lumières parasites. Si vous êtes à l'intérieur et que vous utilisez la lumière d'une fenêtre, éteignez l'éclairage artificiel de la pièce. En studio, éteignez les lumières pour n'utiliser que vos flashs.

Si vous utilisez un flash cobra à l'intérieur, placez une gélatine correctrice sur votre flash pour que la couleur du flash soit la même que la lumière ambiante!

SAns la lampe de chevet, l'éclairage est plus cohérent!

Conclusion

Bref, l'art de l'éclairage est une discipline à part entière qui nécessite beaucoup d'attention.

Lorsqu'on est distrait par les réglages, le cadrage et les poses, ce n'est pas facile d'identifier et de corriger les problèmes d'éclairage.

Cela dit, dans cet article, je vous ai parlé des 5 erreurs les plus fréquentes en éclairage, ainsi que comment les identifier et les corriger. 

Si vous appliquez tous ces trucs, vous verrez une nette amélioration dans vos photos! 

Sur ce, je vous dis à bientôt, et bonnes photos!


à propos de moi

Plusieurs années après la fin de mes études en photo, je suis toujours aussi passionnée. J’ai pratiqué la photographie dans de nombreux créneaux, du portrait à l’événementiel en passant par l’immobilier, la mode, le mariage, les bals de finissants et la photographie scolaire. J’ai été publiée sur des sites d’actualité musicale, en plus de photographier pour des catalogues de vêtements, de faire vendre des maisons, de travailler dans un studio de portrait et de photographier les élèves du primaire et du secondaire dans tout le Québec. Maintenant, je souhaite partager ma passion avec le plus grand nombre, afin que la photographie devienne accessible à tous et qu’elle vous fasse sentir aussi vivant que moi!