Mini studio photo : équiper son studio photo maison pour pas cher!

Comment équiper son studio photo maison pour pas cher!

Vous avez certainement déjà eu le rêve de vous aménager un mini studio photo. Que ce soit dans les locaux de votre entreprise ou directement chez vous, avoir votre propre studio photo serait tellement pratique pour vous prendre en photo vous-même, photographier vos employés et vos produits, ou carrément vous générer un petit revenu en photographiant vos amis.

Mais, vous êtes découragé. Vous êtes allé chez un détaillant d’équipement, seulement pour ressortir de la boutique avec plus de questions que de solutions. Vous aimeriez trouver des aubaines, mais vous ne savez pas quoi chercher. De toute façon, c’est tellement cher… et après tout, vous ne savez pas comment ça marche! En plus de tout cela, louer un local est impensable pour vous et vous n’avez aucune idée où vous pourriez tout installer…

Et si avoir votre mini studio professionnel était plus facile que vous ne le croyez? Si je vous disais que c’était possible de le faire pour pas cher… vraiment pas cher? Si en plus de tout cela je vous disais que vous pouvez avoir un kit de studio photo 100% transportable, que vous pouvez monter et démonter en un rien de temps, et ranger dans un petit coin de rien du tout?

C’est exactement ce que je vais vous montrer aujourd’hui! Nous allons voir exactement quoi faire pour vous équiper pour votre mini studio photo. Non seulement cela, mais je vous donnerai des tas d’aubaines!

Si vous êtes prêts à devenir autonomes pour vos photos, la suite vous plaira assurément!

La base : de quoi avez-vous besoin pour votre mini studio photo et pourquoi?

Je vais commencer par vous dire une phrase bien plate que vous avez sûrement déjà entendue : ça dépend. Oui, mais ça dépend de quoi? Ça dépend de ce que vous souhaitez photographier. Par contre, soyez rassuré! Que votre but soit de photographier des gens ou des produits, la base de votre kit de studio restera la même. Voici donc la liste des essentiels pour votre mini studio photo.

Un appareil photo équipé d’une griffe porte-accessoires (hotshoe)

Bon. Si vous êtes en train de lire un article sur la façon de vous monter un mini studio photo, je suppose que vous avez déjà un appareil photo numérique équipé d’un hotshoe. Sinon, cela risque d’être difficile d’arriver à vos fins!

Blague à part, une griffe porte accessoire est essentielle pour contrôler votre éclairage. Pourquoi? Parce que c’est par le biais du hotshoe que vous allez parvenir à faire déclencher vos flashs et votre appareil photo en même temps. Comment? Avec des déclencheurs émetteurs-récepteurs. Nous y reviendrons.

D’ailleurs, vous n’avez absolument pas besoin du modèle d’appareil photo le plus sophistiqué sur le marché, à moins de vouloir faire imprimer vos photos sur des panneaux d’autoroute ou d’immenses murales. Un reflex ou un sans-miroir d’entrée de gamme fera la job amplement, même d’occasion!

À titre d’exemple, mon second boîtier est un Nikon D5100, qui se vend actuellement sur les sites de revente pour la modique somme d’environ 400$. Même s’il est sorti en 2011, c’est cet appareil et l’équipement décrit dans le présent article que j’ai utilisés pour l’image de marque du blogue que vous êtes en train de lire. Je parie que vous n’auriez jamais pu le deviner!

En passant, pour les photos en studio, l’objectif de kit vous suffira amplement. Comme vous aurez un éclairage assez puissant, le fait d’avoir une grande ouverture ne vous sera d’aucune utilité. Ce qui m’amène au prochain point…

Les flashs de studio

Pour commencer à faire des photos dans votre mini studio maison, vous allez avoir besoin d’équipement d’éclairage.

Pourriez-vous utiliser un éclairage naturel ou de la lumière continue? Probablement.

Par contre, ces types d’éclairage sont infiniment moins faciles à contrôler à cause de leur manque de flexibilité. Certains kits de lumière continue bon marché n’offrent que deux intensités de lumière, ce qui vous limitera assurément au niveau de votre créativité.

Les flashs que je vais vous proposer vous donnent pas moins de SEPT intensités différentes! De plus, si vous voulez avoir un maximum de lumière pour vous éviter de stresser avec votre ouverture ou votre iso, les flashs vont devenir vos meilleurs amis.

Quels flashs devriez-vous acheter?

Il y a un modèle de flash portatif qui m’a beaucoup impressionné. Il s’agit du Yongnuo YN560 IV.

Sérieusement, pour un peu moins de 100$ par flash, s’en passer serait de la folie! Vous pouvez même le rechercher sur eBay. J’ai réussi à trouver le mien pour environ 80$.

Il est extrêmement fiable, d’une puissance très intéressante, en plus d’être d’une excellente qualité.

Il est manuel, ce qui le rend un peu moins pratique pour être utilisé directement sur l’appareil. En studio, par contre, il est vraiment incroyable! Point bonus : à ce prix, je ne suis pas tellement nerveuse si je l’échappe.

Combien devriez-vous en acheter? Honnêtement, pour la majorité de vos portraits, vous pourrez très bien vous débrouiller avec un seul flash et un réflecteur. Si vous cherchez un peu plus de flexibilité, par exemple pour éclairer votre fond, ajouter un éclairage pour les cheveux ou avoir un éclairage sans ombres pour les produits, alors deux flashs seraient plus appropriés.

Personnellement, j'utilise un flash Nikon SB-910 comme flash principal, puisque je l'avais déjà pour faire de la photo d'événements en mode semi-automatique. Mon flash Yongnuo complète le duo avec brio pour la photo de studio!

Pour déclencher les flashs : les émetteur-récepteurs

Comme je vous l’ai dit précédemment, vous allez avoir besoin d’émetteur-récepteurs. L’émetteur se place sur le hotshoe de votre appareil et transmet un signal radio au récepteur qui se trouve sur le flash.

Ceci permet de synchroniser l’appareil et le flash. De combien en avez-vous besoin? La réponse va certainement vous plaire.

Vous n’avez besoin que d’un seul émetteur… et un seul récepteur, même si vous avez plus qu’un flash! En effet, vous pouvez, sur la plupart des flashs, activer la fonction slave, qui permet au flash de détecter si un autre flash se déclenche, et ainsi se déclencher en même temps.

Voici les options d'émetteur-récepteurs que je peux vous proposer.

L’option la moins coûteuse serait d’utiliser l’émetteur de la marque Yongnuo. Celui-ci, pour seulement 50$, vous permettra non seulement de déclencher tous vos flashs Yongnuo en plus de contrôler leur intensité à distance.

Je n’ai pas testé ce système personnellement, mais les critiques sur Amazon sont assez unanimes! Le seul désavantage de cet émetteur est que si vous décidez d’acheter des flashs d’une autre marque, vous devrez changer d’émetteurs.

Pour éviter ce problème, je vous propose de choisir un kit d’émetteur-récepteur qui sera compatible avec n’importe quel flash.

J’ai personnellement testé la marque Vello, qui est relativement fiable même avec un usage très intense. Pour commencer, le modèle Freewave Fusion Basic vous conviendra très bien.

Actuellement, j’utilise un kit d’émetteur-récepteurs Pocket Wizard Plus-X , qui sont extrêmement polyvalents, mais évidemment, une marque renommée vient avec une étiquette de prix proportionnelle!

Comment positionner l’éclairage de studio : supports et diffuseurs

Une fois que vous avez votre appareil photo, vos flashs et vos déclencheurs, il faut être en mesure de les installer.

Si vous débutez, j’ai une solution toute simple pour vous. Il suffit de vous acheter un kit incluant deux pieds de flash, deux adaptateurs pour flash portatifs et des parapluies.

Pourquoi les parapluies? Non, ce n’est pas pour protéger vos flashs des intempéries. En fait, ceux-ci servent à diffuser la lumière, pour obtenir un éclairage qui avantagera vos modèles.

Ce kit, pour 80$, fera votre bonheur, c’est garanti! Il est petit, facilement transportable et prend très peu d’espace une fois installé. Je vous conseille simplement de scotcher les pieds de flash au sol si vous devez circuler énormément autour, étant donné qu’ils sont très légers et peuvent avoir tendance à vouloir tomber. Vous êtes averti!

Et le courant, dans tout cela?

La beauté d’utiliser un kit comme celui-là, c’est qu’il ne nécessite aucune prise de courant, puisque tout fonctionne avec des pilles! On peut donc l’installer partout!

Quel genre de piles devriez-vous vous procurer? Mon premier conseil est d’acheter des piles rechargeables. Honnêtement, avec un mini studio photo, vos dépenses en piles standards vont augmenter à une vitesse folle, donc, n’y pensez même pas!

Pour les piles rechargeables, je recommande les piles haute performance Eneloop, AA pour les flashs, AAA pour certains émetteur-récepteurs. Avec elles, vous allez pouvoir déclencher vos flashs plusieurs fois de suite sans attendre qu’ils se rechargent, en plus de durer incroyablement longtemps. Elles sont plus chères que les pilles rechargeables standard, mais je vous garantit qu’une fois que vous les aurez essayées, vous ne voudrez rien d’autre! J’utilise les miennes depuis 3 ans et elles n’ont jamais faibli!

Pour un arrière-plan impeccable, utilisez le papier!

Vous serez peut-être tenté d’utiliser le tissu comme toile de fond pour vos photos : c’est facile à transporter, facile à ranger, et très abordable.

Par contre… c’est salissant, ça ramasse la poussière, c’est toujours froissé et la texture est tout sauf lisse. Bref, je déteste le tissu! À mon avis, vous devriez utiliser un fond de papier.

Vous pouvez en acheter en format de 5 pieds de largeur, ou 9 pieds de largeur. Ce qui est bien avec le papier, c’est que lorsque le fond commence à se froisser ou à se salir, vous n’avez qu’à sortir votre exacto et couper la partie qui est trop usée. L’autre MÉGA avantage du papier, c’est que vous n’avez même pas besoin d’un kit de support.

Quoi?

Eh oui, vous pouvez tout simplement scotcher l’extrémité sur un mur avec du ruban à masquer! Vous économiserez alors beaucoup d’espace. Enfin, les fonds de papier sont disponibles en plus de couleurs que vous aurez besoin dans votre vie entière! Vous pouvez vous les procurer chez tout bon détaillant de matériel photographique pour 60$ à 100$.

Si vous voulez vous donner plus de flexibilité et ne pas dépendre des murs pour faire vos photos, vous pouvez vous procurer deux supports à éclairage et un pôle télescopique. Vous pouvez trouver des aubaines intéressantes ici et ici.

Mettons le tout ensemble : autres accessoires essentiels de votre mini studio photo

Voici quelques accessoires qui vous seront très utiles pour compléter votre kit de mini studio:

  • Du ruban à conduits, pour coller vos supports de flash au sol.
  • Du ruban à masquer, pour coller votre fond de papier au sol ou au mur.
  • Des pinces pour tenir vos accessoires et empêcher votre fond de se rouler ou dérouler.
  • Un chargeur de batteries intelligent. Comme vous utiliserez beaucoup de piles (4 par flash et 2 par émetteur-récepteur), un chargeur pour 4 piles vous causera pas mal de frustrations. Je vous conseille de vous procurer un chargeur intelligent, qui permet de recharger jusqu’à 16 piles en même temps sans les endommager. J’utilise ​celui de Titanium Innovations, que j’ai déniché sur eBay pour environ 50$
  • Un réflecteur 5 en 1, pour éclaircir les ombres causées par votre lumière principale.  Vous pouvez aussi, si vous préférez, vous en fabriquer avec des cartons blancs rigides, si vos sujets sont plutôt des produits que vous photographiez sur une table.

Conclusion

Nous avons vu que votre rêve d’avoir votre propre studio photo maison n’était pas hors de votre portée, même si vous ne disposez pas d’énormément d’espace ou d’un budget exorbitant.

En effet, je vous ai présenté des accessoires d’une qualité adéquate, que j’ai testés moi-même, et que vous pouvez tous trouver à un prix inférieur à 100$. Vous aurez donc un système de mini studio photo complet qui vous donnera des résultats d’allure professionnelle, pour environ 400$ au total (sans l’appareil photo). Cela est très abordable, considérant que vous rentabiliserez le tout en à peine 1 ou 2 séances! Pour compléter votre kit de mini studio, pensez à ajouter des pinces, différents types de ruban adhésif et un réflecteur.

Si vous vous demandez encore comment tout cet équipement fonctionne, ne vous en faites pas! Le prochain article vous donnera tous les détails : comment installer votre matériel, comment effectuer les réglages, ainsi que quelques trucs pour bien éclairer vos sujets!

J’espère que vous avez apprécié cet article! N’hésitez pas à ajouter vos suggestions d’équipement abordable dans les commentaires!

Sur ce, je vous dis à la prochaine, et bonnes photos!


à propos de moi

Trois ans après la fin de mes études en photo, je suis toujours aussi passionnée. J’ai pratiqué la photographie dans de nombreux créneaux, du portrait à l’événementiel en passant par l’immobilier, la mode, le mariage, les bals de finissants et la photographie scolaire. J’ai été publiée sur des sites d’actualité musicale, en plus de photographier pour des catalogues de vêtements, de faire vendre des maisons, de travailler dans un studio de portrait et de photographier les élèves du primaire et du secondaire dans tout le Québec. Maintenant, je souhaite partager ma passion avec le plus grand nombre, afin que la photographie devienne accessible à tous et qu’elle vous fasse sentir aussi vivant que moi!